Patrimoine
Activités
Randonnées
Terroir
Agenda
Commerces
 
 
Vous êtes ici : Patrimoine Ville de Hasparren
Envoyer Imprimer PDF

Ville d'Hasparren

Envoyer Imprimer PDF
thumb_patrimoine_ville-hasparren-01

Au cœur de vertes collines, une ville cossue, aux maisons opulentes offre un passé à la fois riche et étonnant.
En effet, Hasparren « la cité des chênes » fut depuis les temps les plus reculés un endroit stratégique du Pays Basque.
Après les Romains, les Seigneurs du Moyen Age, le siècle des lumières, la Révolution industrielle y explosa au XIX ème siècle.
Une flânerie dans les rues pentues et pittoresques ne laissera pas le visiteur sans étonnement : les traditionnelles fermes basques sont ici transformées en demeures élégantes à façades de pierres ou bardées de colombages peints en rouge et vert.

Véritable ville de mémoire, Hasparren forte de ses presque 7000 habitants, est un lieu dynamique et ouvert, une étape incontournable de votre voyage au Pays Basque.
Vivier de créativité et d’énergie, un tissu économique et commercial diversifié en plein essor, quelques un des ingrédients qui donneront goût et saveur à votre séjour.

Art, Culture, Gastronomie, Patrimoine, Sport, Activités se conjuguent à tous les temps :

thumb_patrimoine_ville-hasparren-021
  • Sites protohistoriques sur les flancs du mont Ursuya
  • Pierre Romaine datée de la fin du IV ème siècle
  • Eglise du XIX ème siècle aux galeries monumentales
  • Chapelle Art Déco
  • Maisons à colombages de style Labourdin
  • Parc de la maison du poète Francis Jammes
  • Echoppes d’artisans : brasseur, charcutiers, confiseur…
  • Marché traditionnel, foires artisanales et gastronomiques
  • Fronton de pelote basque
  • Sentiers de randonnées
  • Balades à cheval
  • Carnaval – Ihauteria
  • Fête Taurine Salbatorez de la Peña Idiak
  • Fête de la St Jean
  • Courses de vaches dans les rues
  • Danses et chants basques
  • Rallye de Pays basque

Zoom sur le Patrimoine Religieux

Chapelle des Missionnaires du Sacré Cœur :

thumb_patrimoine_ville-hasparren-03

Construite de 1928 à 1931 par le Chanoine Lopez de La Vega. A l’emplacement d’une chapelle plus petite construite en 1840 par l’abbé Garat, fondateur des Missionnaires diocésains.

Cette chapelle est inscrite à la Caisse des Monuments Historiques. Constituée d’une splendide charpente, elle comprend 5 baies vitrées et une rosace découpée sur le fronton.

Formant transept, on trouve deux chapelles étagées portant des tribunes réservées à l’origine, l’une pour les missionnaires, l’autre pour les religieuses.

La crypte qui se trouve sous le cœur sert de sacristie. Le cœur surélevé est décoré d’une magnifique mosaïque représentant le christ qui ouvre largement ses bras en signe d’accueil.

Le sol est en marbre clair et limité par une ferronnerie très travaillée. Les vitraux des tribunes placées sur les chapelles portent les noms en basque des principales communes du Pays Basque ainsi que leurs armes ou blasons.

Chacun des murs latéraux de la nef est percé de cinq fenêtres qui sont décorées de vitraux, comme la rosace de la tribune qui représente les trois personnes de la Sainte Trinité.

Les fresques de la nef, tout comme les mosaïques du Cœur sont particulièrement remarquables. Elles représentent quarante-huit Saintes et Saints vénérés au Pays Basque.

Comme le veut la tradition le peintre a tenu à représenter quelque uns de ces Saints sous les traits de plusieurs personnalités bien connues de l’époque.

Sur le mur à gauche de la nef est fixé une très belle toile représentant le Christ du Pardon, œuvre d’un professeur de l’école des Beaux Arts de Paris, grand prix de Rome.

Visite gratuite le lundi de 14h à 17h et le mardi de 10h à 12h

thumb_patrimoine_ville-hasparren-04

Chapelle de la Sainte Trinité :

Construite en 1687 par l’abbé Larralde, elle présente un des plus beau retable du pays Basque en bois doré polychrome, représentant les enseignements cathéchistiques du Concile de Trente. Le bas-relief  représente la Sainte Trinité, il est bordé de fruits et de fleurs relié par des rubans avec des enroulements, des visages humains et un soleil.

Pour la visiter : demander les clefs à l’auberge Etcheberria juste en face.

Eglise Saint Jean Baptiste :

Construite entre 1879 et 1883 sur les ruines d’une église du XII ème siècle. Remarquable par ses dimensions et sa capacité d’accueil : 1800 fidèles…

En effet, elle bénéficia d’un agrandissement au XIX ème siècle devenu nécessaire par un afflux important de population engendré par le développement industriel de la Cité des Chênes. Trois rangées de galeries en bois occupées généralement par les hommes lors des offices, femmes et enfants restant dans les rangées du bas.

La voûte de l’abside est ornée d’une fresque réalisée par un élève de Léon Bonnat, célèbre collectionneur d’œuvres d’arts qui donne son nom à un musée de la ville de Bayonne. De magnifiques vitraux décorent les bras.

Visite libre.